Ne nous laissons pas voler l’espérance

Pâques, c’est la fête de tous les témoins ! En cette fête de Pâques, les témoins parlent : non seulement les premiers, les témoins oculaires, mais aussi ceux qui ont reçu d’eux le message pascal, et qui, de génération en génération, ont rendu témoignage au Christ crucifié et ressuscité. Certains ont été, d’autres le sont toujours, témoins jusqu’à l’effusion de leur sang. Grâce à tous ces témoins, l’Église a continué et continue à marcher même au milieu des dures persécutions et des refus obstinés. Nous ne pouvons pas oublier que c’est sur ce témoignage ininterrompu que s’est développée notre Église, qui est désormais répandue par toute la terre. Le Père Riobé, ancien évêque de notre diocèse, disait : “on ne prouve pas la Résurrection, on en témoigne”.

Aujourd’hui, nous devons être ces témoins, parce que par notre baptême nous sommes les disciples du Christ, et que nous ne pouvons pas être disciples sans témoigner. Être baptisé, cela nous engage ! Cela nous engage tous, quels que soient notre vocation, notre culture, notre âge, à témoigner, par toute notre vie, de l’espérance et de l’amour que nous donne la résurrection de Jésus. Pour nous, et pour tous les hommes et femmes de ce temps, ceux qui sont proches, comme ceux qui sont loin, tous, ils sont aimés de Dieu, et c’est cet amour qui nous pousse à aimer à notre tour.

Dans ce monde qui est le notre, et qui est marqué par cette terrible pandémie qui dure depuis plus d’un an, beaucoup peuvent être tentés de ne voir que le tombeau vide et de se dire que Dieu est définitivement absent. Face au découragement, au désespoir, ou à la lassitude, qui pourraient prendre place dans le coeur de certains, les chrétiens veulent réaffirmer cette nuit que la mort, la haine et les ténèbres n’auront jamais le dernier mot. Pâques, c’est la victoire de la vie, la victoire de l’amour et de la lumière. L’espérance est là ! Et il ne s’agit pas d’un slogan électoral, c’est une réalité. Le Christ est ressuscité, il est vivant, et là est notre espérance !

Père Christophe Chatillon