Qui vous accueille m’accueille

Voici l’été ! Pour certains, le temps des vacances… Et l’Écriture nous parle d’accueillir et d’être accueilli ! Partir, sortir de chez soi, sortir de soi et aller à la rencontre de l’autre. N’est-ce pas là le premier sens du voyage : sortir de soi ? C’est aussi une invitation à regarder nos proches, les membres de notre famille, avec le regard du Christ lui-même. Être présent aux siens, à ceux qui sont du même sang, ne pourra se faire de manière profonde et solide que si on le fait au nom du Christ, ou pour mieux le dire encore au nom de notre filiation au Père par le Fils.

Le disciple, quand il est envoyé, ne doit pas oublier qu’il n’est pas sa propre source, qu’il ne parle pas et n’agit pas en son nom propre. Il ne doit pas s’enorgueillir de l’accueil qui lui est fait, car en fait c’est le Christ et Dieu lui-même qui sont accueillis : « Qui vous accueille m’accueille ; et qui m’accueille accueille Celui qui m’a envoyé ».

Sachant rester humble, le disciple laisse davantage transparaître par ses paroles et ses actes le Christ présent en lui. Si le disciple est ambassadeur du Christ, le bénéfice est pour celui qui l’accueille, car il accueille le Christ lui-même et Celui qui l’envoie.
Seigneur Jésus, tu nous invites à vivre comme toi… Comme toi, donne-nous d’accueillir et de partager. Comme toi, donne-nous d’écouter l’autre et de le rencontrer. Comme toi, donne-nous de l’aimer et de l’aider.

Père Christophe Chatillon